Français

L’appel général en français:

NOCONEX15!
Appel contre la militarisation de nos vies

zephyr2015_0501_0016Du 16 au 25 septembre, l’armée suisse va mener un exercice intitulé « CONEX’15 » dans le nord-ouest de la Suisse. Cet exercice est destiné à préparer la troupe à une situation d’urgence réelle. Pendant que l’Europe et la Suisse se contentent d’assister à la noyade des dizaines de milliers de migrants au beau milieu de la Méditerranée, l’exercice en question résonne comme un comble de cynisme ; on se prépare et on apprend à se défendre contre une véritable invasion, dont l’armée nous fournit un scénario d’anticipation: «une Europe du futur, avec de nouveaux pays et de nouvelles frontières, traverse une crise économique. Les conséquences de cette crise s’étendent aussi à la Suisse : raréfaction des réserves, prolifération du marché noir et des organisations criminelles. Des stocks de blé, de gaz et de pétrole deviennent la cible de sabotages et de pillage. Par ailleurs, des tensions ethniques amènent des flux croissants de réfugiés en Suisse.»

Continuer…


Merci pour la traduction de l’appel à la manif du 18 septembre 2015:

Ni frontières ni nations. Sabotons ‘CONEX15′

nobordernonationnoconnex_plakatDu 16 au 25 septembre 2015 aura lieu à Bâle et au nord-ouest de la Suisse un exercice militaire fédéral du nom de “CONEX15″. Durant cet exercice, un contrôle militaire réel aura lieu dans des points névralgiques tels que la gare, les frontières ou le port. Le scénario est basé sur une situation post-crasheuropéenne où la Suisse, seul îlôt préservé de la crise mondiale, doit se protéger contre et envers tous, notamment les migrant.e.s et les ennemi.e.s intérieurs.

Venez en septembre à Bâle et participez aux actions qui auront lieu !

Continuer…


Appel du Collectif Sans Retour (Genève):

No Conex : Nous irons à Bâle

Contre les bunkers, contre Conex 15. Contribution du collectif Sans Retour à la mobilisation contre l’exercice militaire Conex 15 qui aura lieu à Bâle en Septembre. […]

Des luttes et des drames

Cela fait bientôt une année que la première manifestation Stop Bunkers a eu lieu à Lausanne. Depuis le mouvement à pris de l’ampleur à Genève où une occupation à duré deux mois cet été avec plus de quinze manifestations et la construction d’un rapport de force considérable pour la Suisse. A Lausanne, la salle polyvalente de l’église Saint-Laurent est occupée depuis cinq mois par des migrant.e.s luttant contre les renvois Dublin.

Continuer….

 

Schreibe einen Kommentar